Ailec - Articles de presse
Logo Association AILEC
Association AILEC
Aéro Innovation Loisir EleCtrique




Articles de presse


30 octobre 2015 : l’ULM électrique des étudiants de l’IUT testé hier
Reportage de l'Echo Républicain

Extrait :

Baptisé Demoichellec, il s'inspire d'un engin créé au début du XX e siècle. L'Ultra léger motorisé (ULM) électrique construit par des élèves de l'Institut universitaire de technologie (IUT) a décollé, hier, de l'aérodrome…


Consultez l'article sur L'Echo Républicain.fr

Reportage du 30 octobre 2015 - © l'Echo Républicain
03 août 2015 : un ULM dans l'air du temps
Reportage de l'Echo Républicain

Consultez l'article sur L'Echo Républicain.fr

Reportage du 03 août 2015 - © L'Echo Républicain
03 août 2015 : un ULM électrique testé dans le ciel de Chartres
Reportage de France 3

Dimanche, une démonstration d'ULM électrique s'est déroulée à l'aérodrome de Chartres. L'appareil a été réalisé par des étudiants de l'IUT. Baptisé "Demoichellec" il s'inspire d'un engin créé au début du 20e siècle.

Reportage du 03 août 2015 - © France 3 Centre-Val de Loire
2ème Trimestre 2014 : la difficulté de la propulsion électrique
« Cahiers du RSA » n°284, p26

La propulsion électrique des aéronefs, on en entend parler depuis déjà quelques années. Pour l’instant, peu de choses en vue, mais attendons la suite. Dans cet article, je vous propose de poser le problème, voir ce qui existe et les projets en cours, et vous présenter ce que nous réalisons à Chartres…
Auteur : Bruno SOHIER

Reportage du 2ème Trimestre 2014 - © RSA
17 février 2014 : les ULM électriques étaient au porte ouverte de l'IUT de Chartres !
Reportage France 3 Centre

Reportage France 3 Centre durant les portes ouvertes de l'IUT de Chartres où notre Demoichellec était exposée.

Reportage du 17 février 2014 - © France 3 Centre
20 janvier 2014 : éléctrifier son ULM, c'est possible !
Reportage Volez !, Charles DONNEFORT

Extrait :

Par rapport au secteur automobile, l’aviation connaît un certain retard en terme de motorisation électrique. Mais des solutions existent cependant pour ceux prêts à abandonner le thermique. Des ULM, tels que le Mistal et le Sirocco, se prêtent particulièrement bien à l’expérience, comme en témoigne ce dossier, qui détaille les grandes étapes d’un projet d’électrifi cation, les équipements nécessaires, les performances visées, les règles de sécurité à respecter… Un chantier d’envergure, mais qui peut en valoir la peine : avec l’électrique, à vous la joie de voler dans un silence bienfaisant, et la satisfaction d’adopter une technologie plus respectueuse de l’environnement !


Découvrez le reste de l'article sur le Volez N°188 !

Reportage du 20 janvier 2014 - © Volez !, Charles DONNEFORT
02 septembre 2013 : RSA - cure de jouvance à Vichy
Reportage d'Info-Pilote n°690

Extrait :

La seconde est la "la Demoichellec" de l'IUT de Chartres, construite et mise au point sur une période de cursus universitaire, soit deux ans, par Bruno Sohier, professeur d'électronique et ses élèves. Le kit matière, puisque seules les nervures sont pré-découpées, a été fourni par l'APEV et la motorisation électrique développée en interne avec le soutien de Daniel et Michel Dalby: 22kW en pic, 15KW en continu, hélice VALEX de 2,04m qui tourne à 1200tr/min avec 40kg de batteries Li-Po pour une autonomie de 35 minutes. Les élèves ont aussi développé l'avionique et la surveillance des paramètres moteur.


Découvrez le reste de l'article sur le Info-Pilote n°690 !

Reportage du 02 septembre 2013 - © Info-Pilote
05 juillet 2013 : mieux respecter l'environnement pour mieux voler
Reportage de Charles Donnefort pour Volez n°182

Extrait :

Après le succès de la Demoichellec (seconde du nom!) de l'IUT de Chartres, l'équipe des étudiants en GEII (Génie Electrique et Informatique Industriel) a fait voler le Pulmchellec pour la première fois le 7 juin. Pour ce premier saut de puce, l'appareil était piloté par Bruno Sohier, le professeur accompagnant les expériences de vol électrique de l'IUT.

L'appareil est un pendulaire très léger motorisé par un moteur Fourdan (Parawatt) de 15KW entraînant une hélice ULX en bois de 1,25m de diamètre. Le contrôleur est un Kelly alimenté par 48 cellules de batteries (16S3P). Ces batteries Li-Fe ont une tensionde 51,2V nominal et une capacité de 3kWh. L'appareil contient assez d'énergie pour effectuer 12 minutes de vol à pleine puissance, soit une vaingtainede minute en vol économique.

L'instrumentation de l'appareil - une nouveauté par raport à la Demoichellec - a été développée par les étudiants de l'IUT. Elle permet d'afficher la vitesse, l'altitude, le régime moteur, la tension batterie et le courant et fait même office de Flight Data Recorder en enregistrant toutes ces données qui peuvent ensuite être analysées.

Après ces premiers essais, le Pulmchellec va se lancer dans de nouveaux vols plus longs, et recueillera certainement des données fort intéressantes grâce à son enregistreur.


Découvrez le reste de l'article sur le Volez N°182 !

Reportage du 05 juillet 2013 - © Volez !, Charles DONNEFORT
14 octobre 2012 : construire un avion dans son garage
Reportage de France 3 : Carnet de Vol

Ils sont aujourd’hui entre 3000 et 4000 à travers toute la France à travailler seul ou en groupe sur ces avions de « construction amateur ». épaulés par une fédération : le RSA, le Réseau du Sport de l’Air, ces fondus d’aviation ne sont pas tous ingénieurs ou mécaniciens, bien au contraire.

Nous irons tout d’abord à la rencontre des membres de l’ARSAM, une association de constructeurs amateurs basée sur le terrain d’Etampes en région parisienne. Ils nous expliqueront en quoi consiste la construction amateur. Nous poursuivrons notre découverte aux côtés d’un jeune ingénieur aéronautique, qui a construit, alors qu’il était lycéen, un « Pouchel », un avion très simple à base de tubes métalliques, qui s’inspire des appareils des débuts de l’aviation. Et nous verrons que d’autres étudiants, de l’IUT de Chartres, sont en train de construire un avion de la même famille, une « Demoichelle ». Cet avion sera propulsé par un moteur électrique qu’ils mettent au point, et qui pourrait révolutionner l’aviation de loisir.

Nous irons à Brest, à la rencontre de Serge Pennec qui a créé un avion de toute pièce et dont il distribue aujourd’hui les plans. Particularité : le moteur est un moteur diesel de voiture. Nous testerons l’avion en vol, et nous verrons qu’il est aujourd’hui l’un des engins à moteur les plus économique du monde.

Enfin nous terminerons chez Dominique, ancien pilote de chasse, passionné de mécanique, qui entame la construction de son deuxième avion entièrement métallique. Il nous montrera sa première réalisation : un cri-cri, minuscule avion monoplace, qu’il a équipé de réacteurs pour lui permettre de retrouver les sensations du vol à grande vitesse. également au programme de ce numéro une rencontre émouvante avec deux personnes handicapées. L’une après un accident d’avion qui a décidé de continuer, par passion, à pratiquer le pilotage. L’autre après un accident de voiture et qui va s’arracher de la terre en faisant sont premier saut en chute libre. Nous découvrirons également une activité amusante : d’anciens pilotes de chasses font partager au grand public les sensations des combats aériens d’antans, grâce à des ulms.


Reportage complet sur : www.france3.fr

Reportage du 14 octobre 2012 - © France3.fr
14 mai 2012 : les Midis de la science à nouveau proposés au Lycée Fulbert
Reportage de l'Echo Républicain

L'Institut universitaire de technologie (IUT) était représenté. Il a exposé le simulateur de vol développé en partenariat avec l'aéro-club de Chartres dans la cellule de leur ancien avion-école. "Trois générations d'étudiants ont travaillé sur ce projet. Il y a deux ans qu'il fonctionne. On l'améliore chaque année", confie Bruno Sohier, professeur à l'IUT. "Cette année, les étudiants ont ajouté de nouvelles commandes et trois écrans intérieurs. Auparavant c'était un vidéo projecteur".

L'ULM électrique a aussi été présenté. Il a été réalisé dans un hangar de l'aéro-club, par une douzaine d'étudiants de l'IUT, majoritairement sur leur temps libre (la construction a commencé il y a un an). Il est motorisé par un moteur électrique de nouvelle génération (Moteur Brushless) et des batteries Lithium-Polymère.

"On a acheté les plans à un ingénieur français, Daniel Dalby, qui est venu donner quelques conseils. Les premiers essais de roulage devraient avoir lieu prochainement, avant le départ des étudiants. Tous ces projets motivent beaucoup les jeunes".


Consultez l'article sur L'Echo Républicain.fr

Reportage du 14 mai 2012 - © EchoRépublicain.fr
08 mai 2012 : un ultra léger motorisé électrique construit par des étudiants
Reportage de l'Echo Républicain

Premiers tests de roulage dans les jours à venir, premier vol d’ici un mois.

Le projet de construction d’ULM électrique à l’IUT est sur le point d’aboutir. L'envol est pour bientôt. "Dans un mois, environ", selon le professeur Bruno Sohier, l'ultra léger motorisé (ULM) électrique construit par des élèves de l'Institut universitaire de technologie (IUT) de Chartres, décollera pour la première fois.

La fixation du bac à batterie est terminée. Il ne reste plus que les derniers assemblages. Les six élèves impliqués dans le projet, se rendent le soir, après leur journée de stage, à l'Aéro-Club de Chartres, accompagnés de leur professeur et porteur du projet, Bruno Sohier. "Dans une semaine ou deux", selon ce dernier, "ils pourront procéder aux tests de roulage et aux premiers sauts de puce »

Six étudiants, Thomas, 20 ans, fait partie des six étudiants qui travaillent depuis un an maintenant à la conception et à la construction de l'ULM. Il a passé son brevet de pilotage, qui lui "permet de voler jusqu'à trente kilomètres autour de l'aérodrome". Mais cet apprenti pilote doit passer un autre examen pour pouvoir tenir les manettes de navigation de l'ULM. Ce qu'il compte faire.

A-t-il peur de piloter cet avion construit de toutes pièces par lui, ses camarades et son professeur ? "Il y a toujours une part de stress, oui. Mais d'un autre côté, on fait plus confiance à ceux qui l'ont construit parce qu'ils sont particulièrement impliqués dans ce projet", explique le jeune homme.

L'engin, à moteur électrique, donc écologique et beaucoup plus silencieux qu'un modèle utilisant un moteur thermique, est le deuxième de France à reprendre ce concept. "On est super-fiers", partage Thomas. "Surtout depuis que ça prend une tournure vraiment concrète. On est particulièrement heureux de voir qu'un projet qu'on s'attache à construire de nos mains prend progressivement forme."


Consultez l'article sur L'Echo Républicain.fr

Reportage du 08 mai 2012 - © EchoRépublicain.fr
30 janvier 2012 : les étudiants de l'IUT de Chartres construisent un ULM électrique - version journal
Reportage de l'Echo Républicain
Reportage du 30 janvier 2012 - © EchoRépublicain.fr
15 janvier 2012 : les étudiants de l'IUT de Chartres construisent un ULM électrique - version vidéo
Reportage de l'Echo Républicain
Reportage du 15 janvier 2012 - © EchoRépublicain.fr